Olivia la petite salope de son frère

5 Ekim 2020 0 Yazar: sexhikayeleri

Olivia la petite salope de son frèreOlivia : Jeune femme, vierge, célibataire, étudiante en technique juridique, 18 ans, 5 pieds 6 pouces, 120 livres, yeux bleus, cheveux bruns, 32C de seins et un petit cul rond et ferme. Toujours rasé.Raphael : Jeune homme, ayant eu quelques conquêtes, célibataire depuis 3 mois, 20 ans, 6 pieds, 180 livres, yeux bruns, cheveux noirs, un sexe de 8 pouces, large et des belles couilles lourdes.Préambule : Chicoutimi, dans ce village du Québec, où je réside avec mon grand frère Raphael, une magnifique histoire de découverte sexuelle et de soumission se déroule depuis quelques semaines. Nos parents travaillent beaucoup et sont souvent absents. Notre histoire a commencé le 16 mai. C’était notre première journée de congé à moi et Raphael, nous avions terminé le cegep la journée précédente. Nos parents comme toujours étaient absents jusqu’à 22h en raison du travail. Mon frère était dans sa chambre au deuxième étage, vu sur la cour arrière. Pour ma part, comme la journée était ensoleillée et chaude, j’ai décidé d’aller me faire bronzer dans la cour arrière. J’ai pris quelques moments pour décider mon bikini. Après hésitation, je saisi le petit maillot rouge avec une culotte string ainsi qu’un « top » très simpliste laissant apercevoir les côtés de mes seins et donnant un décolleté très plongent pour avoir le moins de démarcation possible. Je l’ai enfilé en me regardant dans mon miroir, me trouvant assez sexy. Satisfaite de ce que le miroir me montrait, je suis sortie et me suis installée près de la piscine, sur la chaise longue au milieu du afyon escort terrain.J’ai commencé sur le ventre, laissant le soleil bronzer mes petites fesses. Après 30 minutes, j’ai changé de position pour me placer sur le dos. Comme je savais que mon frère était captivé par son jeu vidéo, qu’il ne sort pratiquement jamais et que je voulais bronzer parfaitement, j’ai retiré, après une petite réflexion, mon haut de maillot laissant ainsi mes seins libres. La chaleur ainsi que le confort d’être pratiquement complètement nu gagnait sur moi si bien que je suis rapidement tombé dans un état de sieste.À un moment, alors que je sortais tranquillement de mon sommeil, j’ouvris tranquillement les yeux et mon regard fut porté vers la fenêtre de la chambre de mon grand frère. Il était là! Dans la fenêtre et il semblait me regarder?! Furieuse, je saisi rapidement mon haut de maillot, me leva, l’enfila et me suis dirigé d’un pas rapide vers la porte?! Quel con me dis-je?! Lorsque je suis entré j’ai immédiatement monté l’escalier en criant le nom de mon frère?!— Raphael?!J’ouvris la porte de sa chambre sans même cogner?! Mon frère était assis devant son ordinateur vêtu d’un simple short loose montrant une bonne protubérance au niveau de son entrejambe. Cette bosse m’a légèrement déconcentré. Après une fraction de seconde je reviens à ma frustration.— Qu’es-tu fou?! Pourquoi tu me regardes?! J’étais seins nus?! Tu es mon frère?! — J’ai simplement regardé dehors, je ne savais pas moi que tu étais nue. Désolé, mais quand j’ai vu tes seins, bah… tu sais je suis seul depuis quelques escort afyon mois et un peu en manque… et en plus… faut dire que tu as de très jolis seins sœurette dit-il d’un air légèrement mal à l’aise les yeux vers le bas.J’étais toujours un peu sous le choc de son commentaire. Je n’avais jamais été vu dénudé et le premier qui me voyait était mon frère. Par contre, ce commentaire me flattait dans un certain sens. Alors que je réfléchissais, je sentis une chaleur dans mon ventre et une idée s’empara de mon cerveau sans même que je ne puisse décider. J’avais le gout, pour la première fois de ma vie, de faire l’agace auprès d’un mec. Peut-être même de découvrir les plaisirs que je pouvais recevoir et donner avec mon joli petit corps. En plus, faut dire que mon frère est un joli morceau.— Oh?! Je vois, mais tu sais au lieu de regarder comme un petit vicieux tu aurais pu demander. Dis-je avec un petit sourire en coin.— Demander?? Photos http://cuon.io/b6TSu— Bah si?! Tu sais on est frère et sœur ont doit se soutenir et s’aider. Moi je suis vierge alors je ne peux pas être réellement en manque mais toi tu sembles en avoir besoin. Et j’aurais peut-être besoin d’aide pour quelques choses…Sur ces mots, j’ai levé les bras puis retiré mon haut de maillot. Je voyais la face de mon frère qui rougissait mais dont les yeux ne pouvaient quitter mes seins. Alors qu’il était toujours absent mentalement, une énorme bosse se dressa au niveau de son entrejambe. Je n’avais jamais vu de sexe et celui-ci semblait énorme. Je souris regardant ce chapiteau bien dressé dans le afyon escort bayan short de mon frère. Après quelques instants, je fis demi-tour, me suis penché pour récupérer mon haut de maillot en prenant soin d’avoir les jambes droites pour qu’il ait une vue imprenable sur mes fesses qui étaient à quelques centimètres de lui. Fier de moi, je me suis dirigé vers la porte.— Il fait chaud, je vais aller me doucher.15 minutes et une douche plus tard, une fois séché je suis sorti de la salle de bain vêtu d’une simple serviette cachant mes seins et laissant paraitre la moitié de mon petit cul qui se déplaçait de gauche à droite au rythme de mes pas. En entrant dans ma chambre, Raphael était sur mon lit, couché et semblait m’attendre.— Alors t’en as pas eu assez?? Dis-je en lui faisant un petit clin d’ œil.— Hum, bah tu sais, tu m’as fait bander très fort tout à l’heure?! Tu es tellement sexy?! T’es seins sont magnifique et ton cul?! Je le mangerais n’importe quand?! J’aimerais tellement t’initier au sexe ma petite sœur?! Je suis sur tu serais une bonne petite salope?!J’étais envahi par plein d’émotions?! Je ne m’étais bien sûr jamais fait parler de cette façon bien sûr mais également le fait que mon propre frère me demandait de devenir sa salope. J’étais un peu insulté de me faire traiter ainsi mais l’excitation était à une intensité que je n’avais jamais connue.— D’accord, je veux bien devenir ta salope?! Mais tu dois tout m’enseigner?! — Sans problème, on va te dresser comme il se doit. Mais tout d’abord vient ici que je profite un peu de ton corps de déesse. Je me suis approché d’un pas tranquille me déhanchant pour que ma serviette glisse sur mon corps. Alors que le tissu commençait à tomber et dévoiler mes formes, je me concentrais sur son short étiré au maximum tellement son sexe semblait dur?!