Retour de plage

19 Kasım 2021 0 Yazar: sexhikayeleri

Anal

Retour de plageCette été des amis nous on prêté leur maison en bord de plage. En rentrant d’une bronzette intégrale à la plage sur le sable chaud, Alain me laisse aller devant lui pour admirer ma nudité dorée et sans marque de maillot. Il se rapproche et caresse mes fesses. Sans se demander si quelqu’un nous regarde, il glisse une main entre mes cuisses, insinue un doigts dans ma fente et remonte jusqu’à ma rosette. Je joue effarouchée et lui dit :« Hey, mais que fais-tu, ça va pas ? On pourrait nous voir ! »Il rigole en me répondant :« Mais cochonne, ta chatte est toute mouillée ? »« Ben oui, et alors ? »Devant mon ton « irrespectueux, il me tire par les cheveux et m’oblige à me mettre à genoux.”C’est comme ça que tu parles à ton mari ? »Nue, sur la plage, aux vues de tout le monde, je me retrouve dans une position quelque peu inconfortable. Il me caresse le visage avec son sexe à demi en érection et il me dit :« suce moi ! »Je regarde autour de moi et je remarque que les premières personnes sont trop loin pour vraiment voir ce qui se passe.« Non pas istanbul escort ici ! On rentre à la maison ! »Il rigole en me lançant :« Tu mouille comme une salope. Tu vas pas m’dire que qu’t’aime pas ça ! »« Tu le sais bien pourquoi je mouille mon salop ! Viens rentrons ! »« Pourquoi, on n’est pas bien sur la plage ? »« Imagine si quelqu’un nous voit ? »« Justement, il en profitera. T’es si belle quand tu suces ! »Alors que je commence à le pomper, un type d’une soixantaine d’année passe à proximité et ne se gêne pas pour rester à me regarder pomper mon homme. Alain me tient fermement la tête pour que je garde sa queue bien dans la bouche.« Elle suce bien votre femme Monsieur. Me prêteriez-vous sa bouche ? »« Mais je vous en prie Monsieur. Quand il y en a pour un, il y en a pour deux. Venez la doigter ! Sa chatte est onctueuse à souhait ! »« Tu entends ma chérie, le Monsieur veut te faire jouir ! »Je tente un semblant de rébellion mais trop tard. Déjà, la main de l’inconnu cueille mon abricot avcılar escort juteux. Je me cambre sous la caresse et pousse un feulement de plaisir en continuant de pomper mon mari. L’homme branle mon clito, tandis que de son pouce, il me masse la rosette. Je suis totalement offerte et soumise. Je gémi de plus bel lorsque son pouce entre dans mon petit trou. Empalée sur ces doigts qui me fouillent, je tortille du popotin. L’inconnu retire ses doigts souillés de ma cyprine et les porte à sa bouche. Il sort sa sa queue de son short en me disant :« Tu t’es régalé, hein, salope. Pour me remercier, tu vas me tailler une bonne pipe pendant que ton mari t’encule ! »Alain se retire de ma bouche aussitôt remplacé par cet inconnu et sans que j’ai le temps de dire quoi que se soit, mon mari me pénètre jusqu’à la garde en me disant :« Montre à Monsieur comment tu sais si bien avaler une bite ! »Docile, je ne peux qu’obéir à ses injonctions. J’engloutis l’énorme bite de l’inconnu et commence à le sucer, pendant que mon homme me şirinevler escort bourre le cul. Un attroupement c’est autour de notre trio et plusieurs hommes se masturbent ouvertement. Sa verge vibre dans ma bouche et butte au fond de ma gorge. Il remercie mon mari et le complimente sur ma façon de le sucer. Fière de moi, il lui répond :« Oui vous pouvez le dire. Elle adore tailler des pipes. »« Trop bonne votre salope ! Bon sang j’vais pas tarder à lâcher la sauce ! »« Faites vous plaisir ! En plus elle adore avaler du sperme ! »Dans la foulée, l’inconnu se vide copieusement les couilles dans ma bouche. Par habitude, j’avale sa semence et lui nettoie la bite. Le vieux est étonné d’un tel dévouement. Alain me dit alors :« Tu oublie les règles de politesse ma petite salope ! Qu’es-ce qu’on dit au monsieur ? »« Merci Monsieur de m’avoir honoré la bouche de votre queue. J’ai adoré vous tailler une pipe. »Dans un grognement de plaisir, Alain se vide à son tour dans mon fondement. En regardant les voyeurs se masturber, il leur clame :« Maintenant que nous avons bien joui de ma femelle, vous pouvez-vous lâcher de sus ! »Ni une ni d’eux les bonshommes se rapprochent et rapidement, je me retrouve noyée sous des jets de spermes chauds.Une fois satisfaits, ils s’envolent tous comme une volée de moineaux et nous rentrons enfin à la maison où je vais vite prendre une bonne douche.